Ibeyi, nos étoiles jumelles

Samedi 28 février, la Fnac de la gare Saint Lazarre à Paris, offrait un showcase gratuit. Le duo Ibeyi était programmé. L’occasion de découvrir l’univers de ces deux soeurs jumelles franco-cubaines.

Lisa-Kaindé et Naomi arrivent sur scène et allument une bougie. Une bougie en mémoire certainement à leur papa, Anga Diaz, un percussionniste cubain. Intimidées, elles commencent à fredonner un chant de culture Yoruba, une langue d’Afrique de l’ouest arrivée à Cuba grâce aux esclaves. Les voilà parties et nous avec. Le public reste calme. Beaucoup trop quelques fois pour Lisa-Khaindé qui essaie de remuer la foule. Leurs musiques apaisent. Les spectateurs n’ont aucune envie de crier. Ils préfèrent laisser leurs voix parler.

Accompagnées de leurs instruments, on en oublierait presque qu’elles ne sont que deux. Deux pour nous transporter. Deux pour nous faire voyager avec elles. Deux pour réaliser une performance artistique sans fausses notes. Deux pour emmener le public dans leur culture, leur vécu. Le pari est réussi. Les 45 minutes de concert passent à une vitesse folle. Les soeurs s’en vont en éteignant les bougies. Les spectateurs les saluent et sortent éblouis, heureux d’avoir passer un joli moment.

A à peine 20 ans, ces soeurs jumelles deviennent, selon The Guardian, les « artistes à suivre en 2015« . Un joli conte de fée qui ne fait que débuter.

Et vous, les connaissez vous ? 

Publicités

4 réflexions sur “Ibeyi, nos étoiles jumelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s