Journée internationale des Roms

Capture d’écran 2015-04-11 à 18.00.34

Samedi 11 avril, place de la Bastille à Paris, Amnesty International organisait une manifestation lors de la journée internationale des Roms. 

Ciel gris. A la sortie du métro, on entend de loin l’accordéon de l’Orchestra Chakaraka. Le groupe se compose de 5 hommes d’origines roms. Ils vivent dans des camps près de Bordeaux. A travers leur musique, ils ont décidé de montrer la réalité lorsque l’on est roms et que l’on vit dans une cabane. L’un des musiciens a déjà connu les démolitions de camps 9 fois. Leur musique entraînante fait danser les passants qui viennent grossir les rangs devant la petite scène mise en place pour l’occasion.

77% des français estiment que la communauté Rom ne souhaite pas s’intégrer. Un avis que la communauté Rom veut contester. Avec la journée international des Roms (qui a lieu tous les ans le 8 avril), Amnesty International recueille différents témoignages comme celui de Liliana Hristache, fondatrice de l’association Roms Réussite. Cette femme d’origine rom a aussi connu les expulsions et veut dorénavant aider sa communauté à trouver du travail. Ce n’est pas la seule qui oeuvre à l’intégration des Roms. Le maire de Choisy Le Roy, Didier Guillaume, était aussi présent. Le maire est à l’origine d’un projet d’insertion de plusieurs familles Roms. Plusieurs autres personnalités se sont succédées sur la scène.

Une journée qui a pour but de mettre fin aux préjugés sur la plus petite communauté d’Europe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s