Le photographe Bruce Gilden s’invite dans le métro

Bruce Gilden a couvert les murs de la station La Motte Picquet Grenelle de ses photos
Bruce Gilden a couvert les murs de la station La Motte Picquet Grenelle de ses photos (Crédits : moi)

Après Harry Gruyaert, c’est au tour de Bruce Gilden d’exposer ses photographies dans plusieurs stations parisiennes.

Clic, dans la boîte ! Bruce Gilden a pour habitude d’immortaliser les piétons. Il approche son Leica de très près pour prendre en photo une figure. Des situations déplaisantes pour certains. C’est pourtant la marque de fabrique de ce new-yorkais.

De 23 juin jusqu’au mois d’octobre, la RATP permet au photographe Bruce Gilden d’exposer son travail dans 16 stations de métro et gare. Des photographies en noir et blanc où les visages sont figés et se fondent dans le décor peu coloré des murs. Les visages eux ne passent pas inaperçu. Ils nous regardent droit dans les yeux comme s’ils nous interpellaient. Ces personnes se suivent mais ne se ressemblent pas. Tantôt la peau est plus claire, tantôt plus foncée. Chaque station offre un moment d’évasion.

New York, Paris, Johannesburg, Hong Kong, et Manchester sont les différentes villes où cet américain a travaillé. Il avait alors « carte blanche » comme aujourd’hui dans les transports parisiens.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s